Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 14:05

Kubra Khademi, une artiste afghane, a voulu dénoncer les attouchements faits aux femmes en pleine rue dans son pays en portant une armure de fer. Depuis, la jeune femme de 27 ans vit cachée pour se protéger. 

Kaboul: une artiste vit recluse après avoir porté une armure anti-attouchements

 

Kubra Khademi a eu l'idée de ces "sous-vêtements de fer" après avoir elle-même était victime d'attouchements dans son enfance.

 

 

Shah Marai/AFP

 

Le chemin pour défendre les droits des femmes en Afghanistan est encore long. En cette journée qui leur est dédiée, l'histoire de Kubra Khademi en dit long. Cette jeune artiste afghane de 27 ans a porté, le 26 février, une armure de fer à Kaboul pour dénoncer les attouchements dans la rue. Depuis, elle affirme être obligée de se cacher pour échapper aux menaces de musulmans conservateurs.  

L'idée de cette armure est née dans la tête de Kubra Khademi quand elle était enfant. "Ce travail parle de ce qui m'est arrivé lorsque j'avais 4 ou 5 ans, confie l'artiste. Quelqu'un m'a touché dans la rue et il est parti. Pour lui j'étais juste une fille, peu importe l'âge que j'avais". A ce moment elle se dit: "Si seulement mes sous-vêtements étaient faits de fer". 

Insultes et jets de pierres

Pour 500 afghanis (moins de 10 dollars), elle a façonné sa propre armure de fer, chez un chaudronnier qui fabrique des poêles à bois. Puis elle a décidé de se lancer dans cet acte audacieux. 

image: http://static.lexpress.fr/medias_10330/w_400,c_fill,g_north/kaboul-kubra-khademi-a-porte-une-armure-anti-attouchements-1_5289353.jpg

Kubra Khademi a fabriqué elle-même cette armure qui épouse la forme de ses seins et de ses fesses.

Kubra Khademi a fabriqué elle-même cette armure qui épouse la forme de ses seins et de ses fesses.

Shah Marai/AFP

 

En quelques minutes de marche avec son armure dans un quartier du centre de Kaboul, la tension est montée. Dans la rue après avoir enlevé son manteau, la jeune artiste portant un foulard islamique s'est retrouvée harcelée de toutes parts, elle a dû abandonner très rapidement et s'enfuir sous les insultes et les jets de pierres. 

"Ces choses-là arrivent chaque jour"

"Tout s'est passé comme je l'attendais. La foule s'est rapprochée de moi en poussant un peu", raconte-t-elle. Depuis, la jeune femme reçoit des courriels avec des menaces de mort et des insultes, elle a donc décidé de se cacher dans la banlieue de Kaboul. Kubra déplore que "ces choses-là arrivent chaque jour, à chaque moment, dans ma ville". 


En savoir plus sur
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/kaboul-une-artiste-vit-recluse-apres-avoir-porte-une-armure-anti-attouchements_1659135.html#sldzb4zjarf5BjOL.99
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle - Cours de morale - dans Différ.-Discri.-Rejet-Respect
commenter cet article

commentaires

En Quelques Mots ...

  • : Réflexion et recherche sur le cours de morale non confessionnelle de l'enseignement primaire
  • : A la recherche de pistes pour alimenter les pratiques du cours de morale non confessionnelle dans l'enseignement primaire...
  • Contact