Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 19:01

En 40 ans, les populations d’animaux sauvages ont diminué de près de 52%.
La biodiversité régresse à la fois dans les régions tempérées et subtropicales, mais le recul est plus important dans les tropiques.

En Amérique latine, l’IPV (indice Planète Vivante) a même diminué de 83%. Si toutes les espèces sont affectées, ce sont celles d’eau douce qui accusent la plus grosse chute avec 76%.

«L’ampleur de la perte en biodiversité et la détérioration des écosystèmes essentiels à notre existence, est alarmante», confirme Damien Vincent, directeur général du WWF-Belgique.
«Ce déclin résulte de l’impact de l’homme sur la nature, un déclin pourtant pas inévitable. Même si ce rapport montre que la situation est critique, il y a encore tout de même espoir.

On peut inverser la tendance en délimitant par exemple un réseau d’aires protégées efficace.

Le Népal a ainsi réussi à augmenter sa population de tigres et la population d’éléphants est en hausse dans le parc national Kruger en Afrique du Sud», conclut-il.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140930_00536355

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle - Cours de morale - dans Ecologie-Animaux
commenter cet article

commentaires

En Quelques Mots ...

  • : Réflexion et recherche sur le cours de morale non confessionnelle de l'enseignement primaire
  • : A la recherche de pistes pour alimenter les pratiques du cours de morale non confessionnelle dans l'enseignement primaire...
  • Contact