Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 11:15

 

Source :

  

Cette fiche s’inspire du programme canadien de développement affectif et social dont la

théorie a été développée par Bessell et Uvaldo Palomares et dont les applications pour la

classe ont été rédigées par Géraldine Ball. La progression proposée par la méthode PRODAS

permet d'aborder, peu à peu, différents éléments constitutifs de la personnalité de l'enfant.

L'enfant acquiert l'habitude de réfléchir à sa vie. Cette capacité à mettre des mots sur son vécu

devient spontanée et reste efficace en situation de conflit ou de stress. L'enfant acquiert une

compétence sociale qui lui permet de prendre sa place de façon plus facile dans le groupe.

Références :

  

·

Dr. Harold Bessell, Le développement socio-affectif de l’enfant , éd. Actualisation,

Québec, 1987

·

Véronique Guérin, A quoi sert l'autorité ? S'affirmer, respecter, coopérer , Chapitre 8 :

une technique, le cercle de parole, éd. Chronique sociale, 2001

·

Joëlle Timmermans-Delwart, Devenir son propre médiateur,  éd. Chronique Sociale, 2004

Disposition, durée et nombre de participants :

  

Comme son nom l’indique, on dispose les participants en cercle. Cela peut se faire

éventuellement assis par terre. Si le nombre est important on fera deux cercles concentriques.

La durée doit s'adapter à la capacité du groupe et de l'animateur à rester concentrés et à

l'écoute. Les cercles de parole réguliers durent entre 15 et 30 minutes. Il est essentiel, si ce

cercle a lieu de façon régulière, de choisir le moment de la journée ou de la semaine le plus

approprié.

Le nombre de participants peut varier entre 5 et 30 participants. Il est préférable de ne pas

dépasser 15, si ce sont des enfants jeunes ou en difficulté.

Les règles de la parole :

 

 

1- On a le droit de parler à condition que ce soit sur le thème proposé.

 

2- Il n'y a ni évaluation, ni jugement de l’animateur sur ce qui est exprimé.

 

3- On a le droit de se taire.

 

4- Lorsque l’un parle, les autres écoutent jusqu'au bout sans l'interrompre.

 

5- On ne critique pas et on ne se moque pas.

 

6- Quand quelqu’un est en cause, on ne le nomme pas.

 

7- Tout ce qui est dit dans le cercle doit rester dans le cercle (règle de

 

confidentialité)

 

Ces règles sont rappelées systématiquement avant chaque séance.

 

Pour que les enfants se sentent en confiance, il est essentiel que l’animateur soit garant du

 

respect de ces règles. Si un ou plusieurs enfants parlent ou bougent de façon gênante, vous le

 

leur signalez afin qu'ils en prennent conscience. Vous leur rappelez la règle de façon calme et

 

non agressive : «

Nathalie et Ibrahim, quand vous parlez en même temps que Sarah, nous

avons du mal à l'écouter et ce n'est pas agréable.

 

» Au besoin vous excluez un enfant du

cercle temporairement si cela lui est trop difficile d'y participer.

 

Pour aider au respect des règles, on peut utiliser les objets suivants le bâton de parole. Celui

 

qui veut parler demande le bâton de parole et ne s’exprime que lorsqu’il l’a en main.

 

On peut également introduire un sablier, symbole de l'équité dans les temps de parole

 

L’utilisation d’un magnétophone est possible. Elle donne de la solennité au cercle de parole :

 

pour que l'enregistrement soit correct, il ne faut pas que d'autres parlent en même temps, il

 

faut également apprendre à parler de façon audible. Le micro joue alors le rôle du bâton de

 

parole.

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle - Cours de morale - dans Prodas-Santé-Sécu-Bien-être-Aff. soi
commenter cet article

commentaires

En Quelques Mots ...

  • : Réflexion et recherche sur le cours de morale non confessionnelle de l'enseignement primaire
  • : A la recherche de pistes pour alimenter les pratiques du cours de morale non confessionnelle dans l'enseignement primaire...
  • Contact