Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 09:12

 

A- La France, une communauté de citoyens


Quelle identité commune transforme les hommes en citoyens ? Quel droit permet de devenir citoyen français ?

Un citoyen a des droits et des devoirs, l’ensemble des citoyens forme une nation.

La citoyenneté s’inscrit dans l’histoire de la construction de la nation. Les citoyens français sont membres d’un communauté politique, formée par la volonté de vivre ensemble et de participer, la nation française, où ils disposent d’une identité commune. La culture partagée fonde le peuple français et unit des personnes d’origines diverses. Compte tenu de sa diversité (la France terre d’immigration), la France devrait ignorer le racisme

Pour faire partie de cette communauté de citoyens, il faut remplir une condition de base : être de nationalité française. La nationalité est un droit : chacun peut l’obtenir par la naissance (droit du sang) ou par la loi (droit du sol, déclaration, naturalisation).

 

Avec la loi Guigou, à compter du 1er septembre 1998, la nationalité française est acquise à la majorité (18 ans) de plein droit pour les jeunes dont les parents sont étrangers, à 3 conditions :

être né en France à compter du 1er septembre 1980

résider en France au moment de la majorité

avoir résidé en France pendant au moins 5 années, consécutives ou non, depuis l’âge de 11 ans.

 

Un jeune peut refuser (entre 17 et 19 ans) la nationalité par déclaration au tribunal.

 

Débat : L'identité nationale a-t-elle besoin d'être redéfinie ?

aujourd’hui, la conscience d’être Français est-elle toujours celle d’une volonté de s’unir, par delà les différences, ou bien a-t-elle subi des déviances qui remettent en cause la communauté des citoyens ?

L'identité nationale a-t-elle besoin d'être redéfinie ?


Les mutations économiques, la montée de la précarité, le multiculturalisme sont sources de tensions aujourd’hui au sein de cette union.

 

B- Droits et devoirs du citoyen

Rappeler le contexte dans lequel s’est élaborée la constitution de 1946. Quels droits fondamentaux sont issus de 1789 ? Quels nouveaux droits sont apparus après le Seconde Guerre Mondiale ?

Devenir citoyen, c’est accepter les règles de base de la nation, c’est une sorte de contrat.

« On ne parle que de droits ! et si l’on parlait des devoirs ! » (J. JAURES)

 

 

DROITS DU CITOYEN

DEVOIRS DU CITOYEN

 

Ceux qui concernent tout être humain

 

- Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (1789)

 

- Constitution de 1946

 

- droit à la vie, une identité, une nationalité

- libertés essentielles : individuelle, de conscience, de presse, d’association, de réunion

- droits économiques et sociaux fondés sur l’égalité et la solidarité (santé, éducation, logement, travail, revenu décent)

- droit à une justice

- respecter les droits, les biens, la liberté et les différences d’autrui : tolérance, civilité

 

- témoigner et porter assistance : être solidaire

 

- assumer son rôle de juré

 

Du domaine politique

 

- droits politiques : participer à la souveraineté nationale (voter, être éligible, élaborer la loi)

- respecter la loi (forces de l’ordre)

- participer à la vie de la cité : civisme :

voter et accepter d’être élu, accepter d’être juré, payer l’impôt

 

 

La citoyenneté peut donc être considérée comme l’exercice des droits et des devoirs définis par les lois et textes de référence. Etre citoyen, c’est exercer sa responsabilité dans tous les domaines de la vie collective.


La désobéissance civile s’impose quand les droits sont menacés.

Exemple: Les lois anti Juives de 1940.


La citoyenneté peut être considérée aussi comme un comportement (civisme : participer à la vie sociale et politique de son quartier, son collège, sa commune, son pays… et civilité : respect des autres, politesse et savoir-vivre).


C- La citoyenneté européenne

 

Comment s’exerce la citoyenneté européenne ?

 

- Depuis 1992, par le traité de Maastricht, les Français (comme tous les citoyens des états de l’Union Européenne) ont la double nationalité, française et européenne, et de nouveaux droits, ils peuvent circuler et s’installer librement dans l’Union Européenne, élire les députés du Parlement Européen, former une plainte. Un ressortissant européen qui vit dans un autre que le sien peut aussi participer aux élections locales.

 

- Aujourd'hui 17 des 27 pays de l’Union Européenne ont renforcé la citoyenneté européenne avec la monnaie unique, l’euro (mise en service le 1er janvier 2002).

 

 

Débat : La citoyenneté européenne, les identités régionales remettent-elles en cause la citoyenneté française ?

  http://beaugency.over-blog.com/categorie-10604171.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Joëlle - Cours de morale - dans Droits-Démocratie
commenter cet article

commentaires

En Quelques Mots ...

  • : Réflexion et recherche sur le cours de morale non confessionnelle de l'enseignement primaire
  • : A la recherche de pistes pour alimenter les pratiques du cours de morale non confessionnelle dans l'enseignement primaire...
  • Contact