Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 
---------------- Une leçon type -----------------


Titre de la leçon
 (Phrase positive, interrogative ou exclamative
pour susciter le débat)
CLASSE 
 
SUJET
 
 selon mon envie / à la demande du PO / à la demande de lélève
Objectif
(à expliquer aux enfants avant de commencer et à faire reformuler)
- affectif/PERSONNEL (jaime)
- cognitif / INTELLECTUEL (les savoirs)
- social (façon de placer, de grouper les élèves : en groupe, en u, tous, chacun à sa place …)
Objectif général :
(la leçon va servir à … pour que lenfant progresse -
à expliquer aux enfants avant de commencer et à faire reformuler)
Quelles sont les tâches, les matières et les moyens ? Court Terme – Moyen T. – Long T.
Compétences générales :
(à expliquer aux enfants avant et à faire reformuler)
Quelles sont les tâches, les matières et les moyens ? Court Terme – Moyen T. – Long T.
Problème moral
Comment ? Pourquoi ? Jusquou ? A quoi sert ? Pour qui ?
VALEURS VEHICULEES :
Dans la méthode 
avant la leçon
 : écoute, respect de lautre
pendant la leçon
 : autonomie, coopération, discussion, esprit critique, initiative, tolérance …
après la leçon
 : respect de lautre (remise en ordre)
Dans le contenu
avant la leçon
 : écoute, respect de lautre
pendant la leçon
 : autonomie, coopération, discussion, esprit critique, initiative, tolérance …
après la leçon
 : respect de lautre …
Méthodes :
- scientifique : problème, analyse, questionnement, émission dhypothèses et de solutions, tri (esprit critique / objectivité) recherche de la meilleure solution, conclusion 

- classique : sensibilisation, information, conclusion, engagement, pratique de lengagement
- pédagogie du projet : prévoir le projet, planifier les activités, réaliser les activités, conclure, évaluer

- prodas : situation, cercle magique, réflexion, conclusion, évaluation, exercices, extensions …

- philosophie : lecture partagée, cueillette des questions, recherche des problématiques, (groupement des questions par thèmes), réponses aux questions / recherche, conclusion, exercices (obj. : communiquer, respecter lautre, être tolérant, être altruiste …)

----------------------------------------------
 
démarche classique :

DEROULEMENT :
Durée de la leçon :
Sources :
Matériel à prévoir :
  bic, gomme, papier, ciseaux, peinture, CD, photocopies …

Sensibilisation (positive)
1) Dire son objectif puis demander : « Pourquoi fait-on cela ? Comment le faire ? »)
2) «Quels outils dois-je donner à lenfant pour quil soit sensibilisé ? » lire un texte - dire ou écouter un article, un fait de vie, une BD - visionner une pièce de théâtre, une vidéo, une émission, un JT, un objet, une affiche, une pub - une mettre en situation par un événement, une devinette, une proposition, un tribunal … - faire écrire montrer
3) «Quest-ce que lenfant sait déjà ? croit savoir ? sait savoir ? peut savoir ? imagine ?

Information :
A) RECHERCHE
Méthode OHERICE « Le prof est animateur, médiateur, facilitateur »
Mettre des documents au service des enfants et leur demander : qui quoi pourquoi causes - comment - conséquences  solutions - …
Observation :
Quels défis dois-je donner à lenfant pour quil apprenne, progresse sans que ce soit trop dur ? Que faire pour que lenfant agisse ?
- Préparer un questionnaire ou une enquête, inviter, lire, faire dessiner, faire ressentir (Prodas), rechercher un document récit - contre-exemple événement texte BD - pièce de théâtre vidéo objet - …
- au départ dun événement, dune mise en situation, dune devinette, dune affiche, dune proposition …
- faire chercher, trouver, inventer …lenfant … grâce à internet, aux médias, à la bibliothèque
(Compétences spécifiques : Voir de la matière sur .X. …)

Noter références / sources !

Hypothèses :
Analyser la situation (comment est … - pour moi - pour les autres  ?)
Lenfant fait la recherche
: seul, à 2, en petit groupe, tous ensemble (FR-FT ; FR-ft ; FT-fr)
Exemple : FT/FR écrire 1 lettre, faire 1 expo, 1élocution, 1 mise en page
FT/fr : chacun a sa tache dans le travail commun, 1 travail individuel dans 1 activité commune
Ft/FR : faire travailler ensemble, décorer, mettre en place, colorier 1 dessin avec 1 crayon …
Attention 
: il doit y avoir au moins un objectif dans chaque groupe
rechercher
des informations, du vocabulaire, le contexte, lhistorique dans le monde (avant - maintenant + dans le futur, je pense que), des informations sur létat du monde (maintenant quelles en sont les manifestations visibles ?), puis sur la situation en Belgique (comment est-ce que ça se passe en Belgique ?), sinterroger (y a-t-il des différences ? quels sont les avantages et inconvénients de chaque façon de faire ?)
comprendre
les situations et les problèmes sur le plan : économique, familial, de linstruction, de la guerre … (quest-ce qui  nest pas respecté dans le monde ? y a-t-il des situations in - justes ? pourquoi certains enfants nont-ils pas de chance ? racines, causes, conséquences …)
Résultats personnels
 : Hypothèses à vérifier infirmer confirmer ajuster. Evaluer ce qui est bon, bien mal, mauvais ? Pour qui ? Pourquoi ?
Se mettre daccord tous ensemble
(mini synthèse par les enfants)
Proposer
des solutions, des moyens. Que pourrait-on faire ?
Imaginer
les conséquences de telles solutions, de tels moyens.
Présenter
(on a besoin de ; on doit faire ; secrétaire, rapporteur, responsable du matériel)
Evaluer
le bon fonctionnement du groupe : classe/ prof/ élèves (le contenu / la façon de faire)
Tester
 (lESC reconnaître, reproduire, imiter, achever, continuer, ajuster (corriger), inventer )
B) Analyse PARTAGEE / mise en commun
Si les groupes ont fini ou si un groupe est en manque dinformation => lecture, vision, mise en situation invitation, visite, questionnaire, devinette, affiche, proposition, mise en situation …

L
enfant fait la recherche à linverse de la 1ere partie: seul, à 2, en petit groupe, tous ensemble (FR-FT ; FR-ft ; FT-fr) Attention : il doit y avoir au moins un objectif dans chaque groupe REM : Noter références / sources !
Expérience :
Tous ensemble, confronter les idées, développer lesprit critique
mettre en commun (organiser, comparer les informations), vérifier (sources, fiabilité …) constater, classer, sélectionner (ce qui est intéressant), sinformer encore (demander à dautre(s) personne(s)), analyser (pourquoi ? causes ? quest-ce qui est fiable ?), recouper (les parallèles, les contradictions), critiquer ( conséquences ? (ex : enfant battu, travail de lenfant, enfant en guerre ou sans instruction, pas de choix de métier, pas de défense => aucun respect de lenfant => risque pour sa personne, pour sa vie), regrouper, corriger si les groupes ont fini ou si un groupe est en manque dinformation => lecture, vision, mise en situation invitation, visite, questionnaire, … alors recommencer lexpérience
réajuster avec les idées des autres et leurs nouvelles données
Résultats finals :
- Quest-ce qui a changé ? Quest-ce qui a étonné ? Quest-ce qui est bon, bien mal, mauvais ? Pour qui ? Pourquoi ?
Interprétation
- imaginer les : conséquences, solutions, proposition de moyens
- trouver des idées, solutions, des moyens positifs pour lutter et contrer le problème, des tactiques pour résoudre le problème (respecter … )
- prendre conscience des risques présents et futurs (perte des droits, moins de bonheur => risque pour sa personne, pour sa vie)
C) CONCLUSION
Totale ou provisoire (thème à vérifier, à compléter, à revoir …). Reprendre les infos des mini-synthèses et noter la synthèse.

Engagement
(Phrase positive)
« Maintenant que je sais que …, je choisis de … / je vais essayer de … - de me passer de … - de diminuer (le racisme)… - de choisir … - de mieux (me comporter) »
REM : Les moyens de lutter de contrer et la prise de conscience des risques présents et futurs engagent la responsabilité des enfants.

Extension possible
 
- proposer un exercice de philosophie Lipman, une autre situation, une phrase à expliquer,
- faire inventer un code - un contrat - un projet - un journal une boite (pour symboliquement
y jeter les mauvaises habitudes) - une affiche (dessiner ce que je peux faire/ligne du temps)
- faire une extension à lécole, la maison, le village …

Pratique de lengagement
Faire placer une feuille reprenant tous les engagements au début de la farde.
Si cest dans la vie de la classe, plus tard, on peut faire une évaluation « Pratique-t-on lengagement ? « Quen penses-tu ? Tu tétais engagé à …, as-tu réalisé … ?»

Evaluation de lapprentissage
 
Evaluer / co-évaluer / auto-évaluer (seul/groupe)
Le progrès de lenfant
 : il doit au moins avoir évolué sur 1 point : affectif/cognitif/social :
Lenfant sait-il reconnaître, reproduire, imiter, achever, continuer, ajuster (corriger), inventer 
Lenfant sait-il réciter les connaissances, réutiliser les techniques employées et le vocabulaire,
(re)connaître quelques éléments (auteur, courant, histoire ...) 
Lenfant seul
: Que penses-tu de la leçon ? Quas-tu retenu ? puis idem tous ensemble 
Exemple : il faut bien profiter de la chance quon a en se comportant bien et si possible participer à des actions qui veulent aider ceux qui ont moins de chance, ici ou ailleurs.
Les enfants avec le professeur
 : Que pensez-vous de la leçon ? Quavez-vous retenu ?
Le professeur seul 
: (selon Jacques Delors)
1) Que sait lenfant quil ne savait pas avant ?
2) Que sait faire lenfant quil ne savait pas faire avant ?
3) Que sait faire lenfant autrement quil savait déjà faire avant ?
4) Que sait faire lenfant seul quil savait faire avant avec les autres ?
5) Qua-t-il fait seul pour lui ?
6) Qua-t-il fait seul pour les autres ?
7) Qua-t-il fait avec les autres pour lui ?
8) Qua-t-il fait avec les autres pour les autres ?
9) Jévalue mon activité : les attentes ./. à la réalité (Charles Heidji)
 
Evaluation de la leçon      

-----------------------

 

Titre de la leçon

(Phrase positive, interrogative ou exclamative pour )

 

CLASSE 

:

SUJET

 : selon mon envie / à la demande du PO / à la demande de lélève

Objectif

(A expliquer aux enfants avant de commencer et à faire reformuler)

- affectif/PERSONNEL (jaime)

- cognitif / INTELLECTUEL (les savoirs)

- social (façon de placer, de grouper les élèves : en groupe, en u, tous, chacun à sa place …)

Objectif général :

(la leçon va servir à …pour que lenfant progresse - à expliquer aux enfants avant de commencer et à faire reformuler)

Quelles sont les tâches, les matières et les moyens ? Court Terme – Moyen T. – Long T.

Compétences générales :

(à expliquer aux enfants avant et à faire reformuler)

Quelles sont les tâches, les matières et les moyens ? Court Terme – Moyen T. – Long T.

probleme moral

Comment ? Pourquoi ? Jusquou ? A quoi sert ? Pour qui ?

VALEURS VEHICULEES :

Dans la méthode 

avant la leçon

 : écoute, respect de lautre

pendant la leçon

 : autonomie, coopération, discussion, esprit critique, initiative, tolérance …

après la leçon

 : respect de lautre (remise en ordre)

Dans le contenu

avant la leçon

 : écoute, respect de lautre

pendant la leçon

 : autonomie, coopération, discussion, esprit critique, initiative, tolérance …

après la leçon

 : respect de lautre …

MéthodeS

 :

- scientifique : problème, analyse, questionnement, émission dhypothèses et de solutions, tri (esprit critique / objectivité) recherche de la meilleure solution, conclusion 

- classique : sensibilisation, information, conclusion, engagement, pratique de lengagement

-

pédagogie du projet : prévoir le projet, planifier les activités, réaliser les activités, conclure, évaluer

- prodas : situation, cercle magique, réflexion, conclusion, évaluation, exercices, extensions …

- philosophie : lecture partagée, cueillette des questions, recherche des problématiques, (groupement des questions par thèmes), réponses aux questions / recherche, conclusion, exercices (obj. : communiquer, respecter lautre, être tolérant, être altruiste …)

DéROULEMENT (selon la démarche classique) :

Durée de la leçon :

Sources :

Matériel à prévoir :

bic, gomme, papier, ciseaux, peinture, CD, photocopies …

Sensibilisation (positive)

1) Dire son objectif puis demander : « Pourquoi fait-on cela ? Comment le faire ? »)

2) «Quels outils dois-je donner à lenfant pour quil soit sensibilisé ? » lire un texte - dire ou écouter un article, un fait de vie, une BD - visionner une pièce de théâtre, une vidéo, une émission, un JT, un objet, une affiche, une pub - une mettre en situation par un événement, une devinette, une proposition, un tribunal … - faire écrire montrer

3) «Quest-ce que lenfant sait déjà ? croit savoir ? sait savoir ? peut savoir ? imagine ?

Information :

A) RECHERCHE

Méthode OHERICE « Le prof est animateur, médiateur, facilitateur »

Mettre des documents au service des enfants et leur demander : qui quoi pourquoi causes - comment - conséquences  solutions - …

Observation :

Quels défis dois-je donner à lenfant pour quil apprenne, progresse sans que ce soit trop dur ? Que faire pour que lenfant agisse ?

Préparer un questionnaire ou une enquête, inviter, lire, faire dessiner, faire ressentir (Prodas), rechercher un document récit - contre-exemple événement texte BD - pièce de théâtre vidéo objet - …

au départ dun événement, dune mise en situation, dune devinette, dune affiche, dune proposition …

faire chercher, trouver, inventer …lenfant … grâce à internet, aux médias, à la bibliothèque

(Compétences spécifiques : Voir de la matière sur .X. …) Noter références / sources !

Hypothèses :

Analyser la situation (comment est … - pour moi - pour les autres  ?)

Lenfant fait la recherche

 : seul, à 2, en petit groupe, tous ensemble (FR-FT ; FR-ft ; FT-fr)

Exemple : FT/FR écrire 1 lettre, faire 1 expo, 1élocution, 1 mise en page

FT/fr : chacun a sa tache dans le travail commun, 1 travail individuel dans 1 activité commune

Ft/FR : faire travailler ensemble, décorer, mettre en place, colorier 1 dessin avec 1 crayon …

Attention 

: il doit y avoir au moins un objectif dans chaque groupe

rechercher

des informations, du vocabulaire, le contexte, lhistorique dans le monde (avant - maintenant + dans le futur, je pense que), des informations sur létat du monde (maintenant quelles en sont les manifestations visibles ?), puis sur la situation en Belgique (comment est-ce que ça se passe en Belgique ?), sinterroger (y a-t-il des différences ? quels sont les avantages et inconvénients de chaque façon de faire ?)

comprendre

les situations et les problèmes sur le plan : économique, familial, de linstruction, de la guerre … (quest-ce qui  nest pas respecté dans le monde ? y a-t-il des situations in - justes ? pourquoi certains enfants nont-ils pas de chance ? racines, causes, conséquences …)

Résultats personnels

 : Hypothèses à vérifier infirmer confirmer ajuster. Evaluer ce qui est bon, bien mal, mauvais ? Pour qui ? Pourquoi ?

Se mettre daccord tous ensemble

(mini synthèse par les enfants)

Proposer

des solutions, des moyens. Que pourrait-on faire ?

Imaginer

les conséquences de telles solutions, de tels moyens.

Présenter

(on a besoin de ; on doit faire ; secrétaire, rapporteur, responsable du matériel)

Evaluer

le bon fonctionnement du groupe : classe/ prof/ élèves (le contenu / la façon de faire)

Tester

 (lESC reconnaître, reproduire, imiter, achever, continuer, ajuster (corriger), inventer )

B) Analyse PARTAGEE / mise en commun

Si les groupes ont fini ou si un groupe est en manque dinformation => lecture, vision, mise en situation invitation, visite, questionnaire, devinette, affiche, proposition, mise en situation … Lenfant fait la recherche à linverse de la 1ere partie: seul, à 2, en petit groupe, tous ensemble (FR-FT ; FR-ft ; FT-fr) Attention : il doit y avoir au moins un objectif dans chaque groupe REM : Noter références / sources !

Expérience :

 Tous ensemble, confronter les idées, développer lesprit critique

mettre en commun (organiser, comparer les informations), vérifier (sources, fiabilité …) constater, classer, sélectionner (ce qui est intéressant), sinformer encore (demander à dautre(s) personne(s)), analyser (pourquoi ? causes ? quest-ce qui est fiable ?), recouper (les parallèles, les contradictions), critiquer ( conséquences ? (ex : enfant battu, travail de lenfant, enfant en guerre ou sans instruction, pas de choix de métier, pas de défense => aucun respect de lenfant => risque pour sa personne, pour sa vie), regrouper, corriger si les groupes ont fini ou si un groupe est en manque dinformation => lecture, vision, mise en situation invitation, visite, questionnaire, … alors recommencer lexpérience

réajuster avec les idées des autres et leurs nouvelles données

Résultats finals :

- Quest-ce qui a changé ? Quest-ce qui a étonné ? Quest-ce qui est bon, bien mal, mauvais ? Pour qui ? Pourquoi ?

Interprétation

 : - imaginer les : conséquences, solutions, proposition de moyens

- trouver des idées, solutions, des moyens positifs pour lutter et contrer le problème, des tactiques pour résoudre le problème (respecter … )

- prendre conscience des risques présents et futurs (perte des droits, moins de bonheur => risque pour sa personne, pour sa vie)

C) CONCLUSION

Totale ou provisoire (thème à vérifier, à compléter, à revoir …). Reprendre les infos des mini-synthèses et noter la synthèse.

Engagement

(Phrase positive)

« Maintenant que je sais que …, je choisis de … / je vais essayer de … - de me passer de … - de diminuer (le racisme)… - de choisir … - de mieux (me comporter) »

REM : Les moyens de lutter de contrer et la prise de conscience des risques présents et futurs engagent la responsabilité des enfants.

Extension possible

:

- proposer un exercice de philosophie Lipman, une autre situation, une phrase à expliquer,

- faire inventer un code - un contrat - un projet - un journal une boite (pour symboliquement

y jeter les mauvaises habitudes) - une affiche (dessiner ce que je peux faire/ligne du temps)

- faire une extension à lécole, la maison, le village …

Pratique de lengagement

Faire placer une feuille reprenant tous les engagements au début de la farde.

Si cest dans la vie de la classe, plus tard, on peut faire une évaluation « Pratique-t-on lengagement ? « Quen penses-tu ? Tu tétais engagé à …, as-tu réalisé … ?»

Evaluation de lapprentissage

Evaluer / co-évaluer / auto-évaluer (seul/groupe)

Le progrès de lenfant

 : il doit au moins avoir évolué sur 1 point : affectif/cognitif/social :

Lenfant sait-il reconnaître, reproduire, imiter, achever, continuer, ajuster (corriger), inventer 

Lenfant sait-il réciter les connaissances, réutiliser les techniques employées et le vocabulaire,

(re)connaître quelques éléments (auteur, courant, histoire ...) 

Lenfant seul

: Que penses-tu de la leçon ? Quas-tu retenu ? puis idem tous ensemble 

Exemple : il faut bien profiter de la chance quon a en se comportant bien et si possible participer à des actions qui veulent aider ceux qui ont moins de chance, ici ou ailleurs.

Les enfants avec le professeur

 : Que pensez-vous de la leçon ? Quavez-vous retenu ?

Le professeur seul 

: (selon Jacques Delors)

1) Que sait lenfant quil ne savait pas avant ?

2) Que sait faire lenfant quil ne savait pas faire avant ?

3) Que sait faire lenfant autrement quil savait déjà faire avant ?

4) Que sait faire lenfant seul quil savait faire avant avec les autres ?

5) Qua-t-il fait seul pour lui ?

6) Qua-t-il fait seul pour les autres ?

7) Qua-t-il fait avec les autres pour lui ?

8) Qua-t-il fait avec les autres pour les autres ?

9) Jévalue mon activité : les attentes ./. à la réalité (Charles Heidji)

 

Evaluation de la leçon

Partager cette page

Repost 0
Published by

En Quelques Mots ...

  • : Réflexion et recherche sur le cours de morale non confessionnelle de l'enseignement primaire
  • : A la recherche de pistes pour alimenter les pratiques du cours de morale non confessionnelle dans l'enseignement primaire...
  • Contact